De la liberté individuelle face à l’intérêt général

Auteurs

  • Jean Harivel

Résumé

L'étude 2021 du Conseil d’État commence par la mise en exergue d’une phrase d’Albert Camus[1] : « Ils se croyaient libres et personne ne sera jamais libre tant qu’il y aura des fléaux ». Face à des situations exceptionnelles, le gouvernement a toujours été tenté de réagir à travers des lois d’exception instaurant des états d’urgence restreignant les libertés individuelles.

Ces états d’urgence sont des états d’exception encadrés soit par la Constitution, soit par la loi et n’existent que dans des états démocratiques. Ils donnent au gouvernement des pouvoirs exorbitants de droit commun pour protéger les institutions ou la population.

La pandémie de COVID 19 n’a pas dérogé à la règle et elle a amené les gouvernements à restreindre certaines libertés individuelles pour essayer d'endiguer la pandémie.

 

Biographie de l'auteur

Jean Harivel

Docteur en droit public, chargé d’enseignement à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne

Téléchargements

Publiée

2022-07-20

Comment citer

Harivel, J. (2022). De la liberté individuelle face à l’intérêt général . Revue Internationale Des Gouvernements Ouverts, 11(1), 51–63. Consulté à l’adresse https://ojs.imodev.org/?journal=RIGO&page=article&op=view&path[]=429

Numéro

Rubrique

Articles